23/01/2015

Les aprioris

Parfois, les conversations s’enveniment..


détournement de cette bulle du blog drinkalol

apriori : jugement superficiel sans réelle connaissance du sujet

08/01/2015

Hommage aux dessinateurs de Charlie Hebdo


Un modeste gribouillage en marque de respect pour 4 des 12 victimes de Charlie Hebdo :



Tignous : "La caricature est un témoin de la démocratie"

Cabu : "On a toujours été à la pointe d'un combat contre les fanatiques" - Télérama

Wolinski : "L'humoriste est rarement un salaud, c'est un homme sans illusions" - Libération

Charb : "Je préfère mourir debout plutôt que de vivre à genoux" - Télérama



Les 4 dessinateurs savaient que certains de leurs dessins étaient considérés comme blasphématoires par les intégristes musulmans, ils avaient reçu des menaces, mais avaient choisi de continuer malgré le risque.

Charlie Hebdo était un journal qui prenait la caricature au sérieux, et se faisait un devoir de n'épargner personne, quelque soit l'orientation politique, quelque soit l'orientation religieuse. Pour Charlie, aucun traitement de faveur, il était hors de question de brimer leur liberté d'expression en accordant un traitement de faveur à une religion plutôt qu'à une autre.

Ceux qui ont commis cet attentat ne l'ont pas compris.
Cette incompréhension nous enlève quatre esprits libres, c'est dramatique.